Sports - CONOR-FIF

CONOR-FIF : La présidente Dao Gabala mise en cause dans une nouvelle affaire


Publié le 01 Septembre 2021 à 12:52
Source: Autres Sources
2395

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Mariam Dao Gabala, Présidente du comité de normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football (Fif), veut-elle partir au terme de son mandat ?

Le sujet fait l’objet de nombreuses interrogations au sein de la maison de verre. De source bien introduite au sein de la fédération ivoirienne de football, la présidente du CONOR-FIF aurait acté le recrutement d’une agence de communication à un coût non négligeable de (10) millions de francs pour soigner son image et piloter sa communication.

Un recrutement de trop qui, à en croire notre source, laisse croire que la patronne du CONOR-FIF « veut s’accrocher au fauteuil qu’elle occupe », en ce moment.

« Il s’agit en occurrence de Xtramed de Gustave N’Guessan. Ces derniers jours, ce dernier a, personnellement, contacté les différentes rédactions pour préparer la conférence de presse de Dame Dao Gabala, prévue pour le 1er septembre 2021, sauf changement de date. Selon de nombreuses sources, c’est vraiment à prix d’or que cette agence de communication est passée dans le giron du CONOR-FIF.

Pour beaucoup d’observateurs de la scène sportive, le recrutement de l’agence de Gustave N’Guessan sonne comme une surprise. Car, Dao Gabala, jusque-là, s’appuyait sur l’agence Origin7 dirigée par Armel Koffi pour ses prestations au niveau de la communication. Laquelle agence travaillait en étroite collaboration avec Frédéric Kouadio Konan qui est le visage le plus connu de la galaxie communication du comité de normalisation.

Présent aux côtés de Dao Gabala dès sa nomination, il a croisé le fer avec tous les détracteurs du CONOR-FIF et de sa présidente. Il a été longtemps en contact avec les journalistes et média pour permettre au CONOR-FIF d’avoir des repères et obtenir les résultats qui sont les siens, aujourd’hui », nous relate notre interlocuteur.

« Avec, désormais trois (3) que sont Frédéric Kouadio, Origin 7 et Xtramed, Dao Gabala manifeste de nouvelles visées. À quelques petits mois de la fin de son mandat, que tente-t-elle à aller au-delà du bail qui lui est imparti ?

Et ces différents communicants, chacun dans les rôles bien repartis, devra lui permettre de formater l’opinion pour justifier son maintien. En cette période de morosité économique où les clubs de D3 ( 38 clubs au total) attendent un solde de 5 millions/ club, soit une enveloppe globale de 190 millions de francs CFA, le CONOR-FIF va-t-il débourser gros pour sa communication.

Cela, sans doute au détriment des clubs qui risquent de subir des ponctions sur leurs différentes dotations et subventions. Frédéric Kouadio, Origin7 et Xtramed au service de Dao Gabala, l’on est curieux de voir l’alchimie que cela produira.

Pour le grand public, le CONOR-FIF est attendu sur les questions d’élection à la présidence de la FIF et la tenue de l’Assemblée Générale. Les sportifs et férus de football attendent un point exhaustif des neufs (9) mois de gestion écoulée. Où Dao Gabala mène le football ivoirien? », s’est-il interrogé.

Afrique-sur7


Laisser un commentaire

Rififi au COCAN 2023 : François Amichia sort vainqueur du duel avec son ministre de tutelle, Sory Diabaté...
Rififi au COCAN : Nommés par Danho Paulin comme nouveaux membres du COCAN 2023, Dao Gabala et Jacques Anouma...
Rien va plus au Cocan du Ministre François Amicha, Bras de fer avec Ministre de tutelle, Sory Diabaté...
Rififi au COCAN, la réponse cinglante d'Amichia à Danho, le ministre sommé d'annuler sa décision de...
Découvrez l’histoire hallucinante en même temps «embarrassante» du joueur de city Kevin De Bruyne sur...

Autres articles

Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9719
Publié le 21 Juillet 2021 à 11:08 | 9097