Société - Faits divers

Séguéla : Un père de famille accusé d’avoir violé sa fille mineure pendant sept ans


Publié le 24 Mai 2022 à 10:10
Source: lecourrierquotidien.com
346

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Retour sur les faits d’un père qui viol sa fille pendant plusieurs années à Seguéla.

Le nommé K.D, agent en service au Centre de santé urbain (CSU) de Massala, a été appréhendé, vendredi 20 mai 2022, par des éléments de la brigade de gendarmerie de Séguéla, accusé d’avoir entretenu, durant sept années, des rapports sexuels avec sa fille mineure aujourd’hui âgée de 15 ans.

Les faits

Selon des sources proches du dossier, la jeune fille aurait été violée depuis l’âge de huit ans par son géniteur qui, pour accomplir sa besogne, la droguait. 

36% des filles ivoiriennes sont mariées ou en union avant 18 ans ; 38% des femmes entre 15 et 49 ans ont subi une excision.

Deux faits majeurs, en l’occurrence la chute drastique des résultats scolaires de l’adolescente qui fréquente l’un des lycées publics de la ville et la prise de conscience de celle-ci qui va se confier à sa mère, elle-même agent au centre social de Séguéla, vont faire éclater l’affaire au grand jour.

En attendant d’être déféré lundi par devant le juge d’instruction de la section de tribunal de Séguéla, le sieur KD est gardé à vue dans les locaux de la brigade de gendarmerie.

Statistique nationale des VGB

La ministre Myss Belmonde Dogo a indiqué que selon l’Enquête Démographique et de Santé (EDS) de 2011-2012 et le rapport 2021 d’analyse statistique sur les Violences basées sur le genre (VBG) du Ministère en charge de la Femme, de la Famille et de l’Enfant (MFFE), 36% des filles ivoiriennes sont mariées ou en union avant 18 ans ; 38% des femmes entre 15 et 49 ans ont subi une excision.

En matière de Mutilations génitales féminines (MGF), la Côte d’Ivoire enregistre parmi les taux les plus élevé de l’Afrique de l’Ouest, particulièrement dans le Nord-Ouest (87,9%), le Nord (87,7%), et l’Ouest (73,3%) du pays. En 2021, sur les 3 193 cas de VBG rapportés, 84,91% ont été commis sur les personnes de sexe féminin dont 58,43% sont des filles. L’analyse des données par tranche d’âge révèle que sur 693 cas de viols, 89,46% sont commis sur des enfants.

En milieu scolaire, 754 élèves, soit 23,61 % ont été victimes de VBG. Les élèves de sexe féminin sont les plus touchées par les viols dont la proportion de 46,19%. En outre, 80,76% des cas de VBG déclarés ont pour auteurs des personnes connues ou qui ont un lien avec la victime.

avec AIP


Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Un caporal des FACI condamné à 10 ans de prison ferme pour meurtre
Côte d'Ivoire : Crime odieux à Koumassi, une fille de 27 ans violée puis tuée dans son appartement,...
Dubaï Porta Porty: La vérité sur la photo d' Eudoxie Yao dans le lit (Photos)
Niakara : Un Ivoirien et 3 Burkinabè arrêtés avec une Kalach et 1 pistolet
Séguéla : Un père de famille accusé d’avoir violé sa fille mineure pendant sept ans

Autres articles