Société - Les choses de la vie

Préfecture de police : Un policier tabasse une dame devant sa fille après avoir raflé ses deux frères


Publié le 29 Mai 2021 à 14:49
Source: Autres Sources
4069

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration


Une scène révoltante a eu lieu à la préfecture de police d'Abidjan le mardi 16 décembre 2020. Un agent de la police a copieusement tabassé une dame en présence de sa fille. La pauvre était juste allée rendre visite à son petit frère qui venait d'être raflé. Après les enquêtes policières, le violent policier et quatre de ses collègues se présenteront le 4 juin 2021 devant Ange Kessi, le commissaire du gouvernement.

Des policiers de la préfecture de police convoqués chez Ange Kessi

Les faits remontent au mardi 16 décembre 2020. Ce jour-là, il est 23 heures quand dame Sidibé reçoit un appel téléphonique de la part d'un policier en service à la préfecture de police. L'agent de police au bout du fil l'informe que ses deux frères cadets ont été raflés. En effet, les frères Sidibé rentraient chez aux après une visite à leur soeur ainée. Chose bizarre, le policier lui fait savoir que l'un de ses frères se porte mal. Selon l'information fournie par le Tribunal militaire d'Abidjan, il lui annonce que celui-ci sera "déposé" à l'endroit où il a été raflé.

Dame Sidibé se dépêche de regagner le lieu indiqué par le policier. Elle y trouve effectivement son jeune frère dans un état fébrile, abandonné à même le sol. La seconde étape pour elle est de foncer à la préfecture de police pour prendre des nouvelles de son autre frère. Hélas ! dame Sidibé va découvrir le visage hideux de l'agent de police avec qui elle a échangé au téléphone.

Il est 23 heures quand dame Sidibé, accompagnée de sa fille, arrive à la préfecture de police. Quand elle explique la raison de sa présence aux policiers de service, le sergent Konan entre dans une colère noire. Elle insiste. Une discussion s'engage entre dame Sidibé et le sergent de police. En fait, le sieur Konan a une idée derrière la tête. Il profite d'un moment d'inattention de son collègue de service pour déverser sa colère sur son interlocutrice. Il se saisit d'une matraque et passe à tabac la pauvre dame en présence de sa fille.

Notre source précise que la victime refuse de laisser tomber l'affaire et porte plainte auprès de l'inspection générale des services de police. Après des mois, les résultats de l'enquête sont désormais entre les mains d' Ange Kessi. Le commissaire du gouvernement a convoqué le sergent Konan et ses quatre collègues le 4 juin 2021.


Laisser un commentaire

Yopougon : Un individu enseveli sur un chantier, ce que les sapeurs-pompiers ont fait
Affaire viol de lycéennes à Bédiala : Des lycéennes violées dans leur chambre par des élèves, ce...
Concert de Floby : Carmen Sama veuve de DJ Arafat au cœur de moqueries, répond à ses détracteurs
Ecole de gendarmerie : une élève sous-officier radiée pour non-respect du règlement intérieur, ce qui...
Côte d'Ivoire : Bouaké, l'étudiante portée disparue retrouvée morte, son assassin un conducteur de...

Autres articles

Top articles

Publié le 21 Juillet 2021 à 11:08 | 9363