Société - Abengourou/scandale

Abengourou/scandale: Un handicapé tabassé par sa servante pour mésentente sexuelle


Publié le 17 Août 2019 à 09:12
Source: Autres Source
1890

Abengourou/scandale


Selon nos sources, l’homme, la quarantaine révolue, qui répond aux initiales de N’. P., est handicapé depuis sa tendre enfance. La poliomyélite qui ne lui a pas fait de cadeau, lui a laissé de graves séquelles au point de le clouer littéralement au sol.

Qu’à cela ne tienne. N. P. se déplace désormais en fauteuil roulant. Malgré tout, il réussit à décrocher un modeste boulot qui lui permet d’assurer son quotidien. L’infirme retourne tellement le cours de la vie en sa faveur, qu’il s’entiche même d’une jeune femme avec qui il fonde un foyer. De son couple, naît une adorable fillette âgée maintenant de 6 ans. Une vie apparemment tranquille et sans histoires.

Et pourtant. Par moment, on entend des éclats de voix venant de ce couple qui réside au quartier « Cafétou » à Abengourou. La vérité, c’est que le handicapé a des pulsions sexuelles débordantes. Une véritable bête du lit conjugal. Pas un jour ne s’écoule sans qu’il ne « tourne ses reins ». Un exercice difficile pour sa femme qui, en plus des tâches ménagères quotidiennes, doit s’occuper de leur fillette et même de ce mari physiquement diminué.

Et lorsque la nuit tombe, elle tente d’expliquer à son homme qu’elle a besoin de repos, mal lui en prend. Elle est battue. Puis, par une prise digne d’un combat de judo, le handicapé la maîtrise sur leur lit. Commence alors une chevauchée infernale caractérisée par un roulement appuyé des reins. Le tout harmonisé par un trémoussement du buste et un mouvement de hochement de la tête comparable à celui d’un cavalier du Far-West. Et ce rituel-là, l’infortunée femme doit le vivre tous les jours. Une sorte de véritable enfer sur terre.


Laisser un commentaire

Situation sociopolitique : Les forces de l’ordre en alerte maximale, la raison
Accusé d’avoir tué Tatiana Kosseré : Makosso réagit
Qui a tué Tatania Makosso ? Affaire refait surface avec cette nouvelle découverte des signes de violence
Tina Glamour à propos de l’affaire BB Carla: « Ma fille n’est pas sage mais je lui pardonne »
Dj Arafat: sa veuve Carmen Sama chez le Premier ministre Hamed Bakayoko

Autres articles