Actualités - Primature

Urgent Côte-d’Ivoire: Ouattara nomme Hamed Bakayoko nouveau Premier ministre (décret)


Publié le 30 Juillet 2020 à 15:43
Source: Autre Presse
728

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

La Côte d’Ivoire a un nouveau Premier ministre en la personne d’ Hamed Bakayoko. Il a été nommé ce jeudi 30 juillet 2020 par le Président Alassane Ouattara.

C’est par un communiqué du ministre secrétaire général de la présidence, Patrick Achi que l’on a eu connaissance du décret nommant le député de Séguéla et maire d’Abobo, au poste de Premier ministre. Hamed Bakayoko succède ainsi à Amadou Gon Coulibaly, décédé le mercredi 8 juillet 2020_ suite à une crise cardiaque. A environ quatre mois de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, le nouveau Premier ministre devra conduire l’action du gouvernement avec en ligne de mire la victoire du parti d’Alassane Ouattara, le RHDP.

Après la nomination du successeur d’Amadou Gon Coulibaly à la Primature, Alassane Ouattara doit désormais songer à lui trouver un successeur pour représenter le RHDP à la présidentielle d’octobre prochain. En effet, Amadou Gon Coulibaly avait été désigné le 12 mars 2020 lors d’une réunion du conseil politique du RHDP par Alassane Ouattara, comme le candidat de ce parti. Avec son décès survenu le 8 juillet dernier, il va falloir lui trouver un digne héritier.

Le nouveau Premier ministre devra conduire l’action du gouvernement avec en ligne de mire la victoire du parti d’Alassane Ouattara, le RHDP.

« Trouver un homme pour remplacer Gon à la primaire est une tâche aisée, par contre trouver son remplaçant pour la présidentielle du 31 octobre 2020 est une équation difficile », a commenté le responsable de communication d’une institution de la place. Qui donc remplacera Amadou Gon Coulibaly en qualité de candidat du RHDP ? Le parti d’Alassane Ouattara cherche candidat à quelques semaines du premier tour de l’élection présidentielle.

Alassane Ouattara est quant à lui, dans l’impossibilité de se représenter pour un troisième mandat, conformément à l’article 183 de la Constitution. Qui stipule que « la législation en vigueur au moment de l’adoption de la nouvelle constitution reste applicable ». Or,l’article 35 de la Constitution de 2000 précise que « le président de la République est élu au suffrage direct pour cinq ans. Il est rééligible une seule fois ».




Laisser un commentaire

CEI locales: sur NCI, Doumbia Major fait des révélations sur le deal entre le FPI et le pouvoir
Malgré son exclusion par le PDCI, Affi appelle Bédié à « l’union » face à Ouattara
Mamadou Traoré, proche de Soro, « agressé par Doumbia Major »: les faits
19 Septembre 2002, l’amertume d’un pro-Soro : « Mille fois hélas, nous ne connaissions pas en réalité...
San Pedro : Le maire Anoblé Félix fait arrêté un de ses collaborateurs, un sergent de police

Autres articles

Top articles