Actualités - Politique Nationale

Succession au sommet de l’état : Ouattara tente-t-il d’imposer l’autorité de Patrick Achi ?


Publié le 14 Septembre 2021 à 17:36
Source: Autres Sources
241

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Dans un Tweet posté ce Mardi 14 Septembre, LSI Africa évoque un recadrage du chef de l’état Ivoirien, Alassane Ouattara, autour de la posture de son actuel premier ministre, Patrick Achi dont l’autorité serait disputée par le directeur exécutif du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Adama Bictogo.

Selon le confrère, le directeur exécutif du RHDP au pouvoir, ‘’n’hésite pas à remettre en cause l’autorité du Premier ministre, Patrick Achi. Alassane Ouattara a été obligé de siffler la fin de la récréation’’. Cette fermeté affichée par le dirigeant Ivoirien intervient, alors que bruissent depuis plusieurs mois des rumeurs de dissensions internes entre des cadres du parti présidentiel.

Par ailleurs, l’information dévoilée par LSI Africa dénote de la confiance que place vraisemblablement le successeur de Laurent Gbagbo dans son actuel chef de gouvernement, qui faut-t-il le noter, depuis sa nomination en Janvier 2017, au poste de secrétaire de la présidence de la république, est devenu un personnage central de l’appareil étatique.

Visiblement, ce technocrate venu de l’université Stanford en plein cœur de la Silicon Valley aux USA, fait partie des profils les mieux privilégiés au sein du régime en place à Abidjan.

Dans la perspective d’une éventuelle succession en 2025, les compétences de Patrick Achi dont le chef de l’état s’attèle à conforter l’autorité aux yeux des faucons de sa formation politique historique du Rassemblement Des Républicains (RDR) pourraient faire l’objet d’un consensus, et de la part des cadres du RDR et des cadres issus des alliances politiques contractées par le président de la république.

Icône de l’aile modérée du RHDP, le choix de ce technocrate rompu à la gestion des grands dossiers étatiques et transfuge du PDCI-RDA pourrait renforcer les chances du parti au pouvoir de prolonger sa longévité au sommet de l’état. Et une telle option passe inéluctablement par l’assise de l’autorité du successeur potentiel.

Raoul Mobio




Laisser un commentaire

Ouattara et Akufo-Addo quittent Conakry sans libérer, Condé « qui va bien » et « qui veut retrouver son...
Le séjour de Gbagbo en Europe : il n'est pas malade, et ne rencontrera ni Blé Goudé, mais
Malgré les pressions judiciaires, les Ivoiriens adhèrent massivement à GPS (Affoussy Bamba)
Côte d'Ivoire : Qu'est-ce qui a dû se passer pour qu'Alain Lobognon demande pardon à Hamed Bakayoko et...
Côte d'Ivoire-Guinée : Le président de la CEDEAO révèle la raison principale de leur présence à...

Autres articles


Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9266