Actualités - Rencontre Soro/Blé

Soro – Blé Goudé, des relations entretenues dans l’ombre de Ouattara, ce que l’ancien Premier ministre avait conseillé à son vieux copain pour échapper au régime


Publié le 09 Décembre 2019 à 08:16
Source: Autres Source
775

Autres Source

Or ce n’est pas d’hier, le 24 novembre 2019 dernier à leur rencontre à la Haye aux Pays-Bas, que datent les premiers contacts entre Guillaume Soro et Charles Blé Goudé.

L’ancien leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) et son vieux copain, qui lui a succédé à la tête de ce mouvement n’auraient, en réalité, jamais rompu le contact. Ces deux personnages antagonistes dans la crise ivoirienne, depuis l’éclatement de l’ex-rébellion de 2002 à 2011, ont toujours entretenu des relations dans l’ombre.

Surtout sous le régime actuel d’Alassane Ouattara dont le Premier cité aura été un proche collaborateur. C’est le confrère Jeune Afrique, dans son édition disponible cette semaine, qui lève un coin de voile sur ces relations discrètes que Guillaume Soro, l’ancien tenant de l’ex-rébellion, et Charles Blé Goudé, le poulain de Laurent Gbagbo, le tenant du pouvoir d’alors, entretiennent depuis la chute de ce dernier.

Selon l’hebdomadaire panafricain, qui cite un ami commun aux deux hommes, «lorsque Blé Goudé était en exil et qu’il cherchait à rentrer en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro faisait partie des hommes du régime avec lesquels il échangeait ». Mieux, poursuit cet interlocuteur, « Soro l’a (Blé Goudé, Ndlr) aussi soutenu financièrement ».

Cette complicité entre ces deux anciens copains de la Fesci aura été telle que l’ancien Premier ministre se sera même érigé en protecteur, contre le pouvoir, du leader de la Galaxie patriotique en Côte d’Ivoire. Laquelle Galaxie aura opposé une farouche résistance non seulement à la rébellion qu’il dirigeait à l’époque, mais aussi et surtout aux partisans d’Alassane Ouattara dans la crise post-électorale de 2010 - 2011.

Ce qu’en pensent Gbagbo et Ouattara

A la chute de son mentor, et craignant d’être arrêté, révèle JA, Blé Goudé appelle son ancien camarade à l’aide dans le courant de 2012. « Général, il n’y a que toi qui peut me sortir de cette situation ». Toute chose qui va lui valoir une réaction toute aussi amicale du président de l’Assemblée nationale et dauphin constitutionnel d’alors du président de la République nouvellement au pouvoir. « Soro lui recommande alors de se rendre au Burkina Faso et d’y demander la protection de Blaise Compaoré. Méfiant, son interlocuteur n’acceptera pas l’offre de son interlocuteur.

Il sera arrêté au début de 2013 au Ghana », ressasse le confrère qui tient de proche de ces jeunes leaders à l’affût pour la conquête du fauteuil présidentiel qu’entre eux il existerait un « pacte de non-agression ». Même si pour l’heure, il n’est pas encore question pour Blé Goudé et Soro de cheminer ensemble, Blé Goudé notamment de voir son mentor Laurent Gbagbo passer définitivement la main.

Le président des jeunes de la galaxie patriotique, depuis sa résidence sous condition que lui impose la suite de son procès devant la Cour pénale internationale (Cpi) à la Haye, observerait attentivement l’évolution de son poulain et ex-compagnon de détention sans y interférer.

L’ex-tenant du pouvoir éviterait de se mêler des choix de son dernier ministre de la Jeunesse à qui il laisserait toute latitude de tracer sa propre trajectoire. A en croire les confidences relayées par JA, Laurent Gbagbo considère que Blé Goudé, qui marque sa proximité à Affi N’guessan et Simone Gbagbo éloignés de la ligne du Fpi proche de lui, est « indépendant et qu’il a son propre cheminement et sa propre voie à tracer ».

Pour sa part, Alassane Ouattara, lui, se montre tout autant indifférent qu’il l’a fait de la rencontre à Bruxelles entre Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, ses deux principaux rivaux qu’il avait cependant suivis de près.




Laisser un commentaire

L'étau se resserre-t-il sur le Président Alassane Ouattara au niveau international selon ancien...
Présidentielle 2020 : Bédié annonce le soutien de l'ONU aux revendications de l'opposition
Désobéissance civile : Soro Guillaume forme un comité de pilotage « Il faut crânement le roder et...
Côte d’Ivoire : Le Rhdp met l’opposition en garde ; les Ambassades se barricadent à Abidjan ; fortes...
Le curé de Moossou en colère : « Le président Alassane Ouattara nous a tous eus et roulés dans la...

Autres articles

Top articles