Actualités - Présidentielle 2020

RHDP: Ce qui s'est passé entre Amadou Gon et Amon-Tanoh à Gagnoa


Publié le 20 Janvier 2020 à 18:28
Source: Autres Source
1736

Autres Source

Au RHDP, la bataille pour la succession du Président Alassane Ouattara fait rage, surtout entre le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et Marcel Amon-Tanoh, le Ministre des Affaires Etrangères.

Amadou Gon a-t-il fait pression sur les populations de Sérihio pour faire reporter la cérémonie avec Amon-Tanoh?

Selon des sources de plus en plus crédibles au sein du RHDP, c’est Amadou Gon Coulibaly qui pourrait être désigné pour porter les couleurs du RHDP au cours des élections présidentielles d’octobre 2020. La décision n’est pas encore confirmée mais déjà, elle ne semble pas faire l’unanimité au regard des velléités de candidatures de plus en plus audibles dont celle de Marcel Amon-Tanoh.

« C’est un cadre du RDR depuis les premières heures et un haut cadre du RHDP.
 Sa fidélité et sa constance n’ont jamais été sujets à débats ! Proche collaborateur du Prado depuis des décennies, il s’est fait remarquer par sa discrétion et son efficacité. S’il veut être candidat, il en a le PLEIN DROIT », commente Souleymane Sakrou Gon Coulibaly, un neveu du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Le Ministre des Affaires Etrangères, lui, n’a pas encore officiellement fait cas de sa candidature mais on en parle beaucoup dans les milieux politiques. Généralement discret, l’ancien Directeur de cabinet du Président Alassane Ouattara est de plus en plus médiatisé. Sur les réseaux sociaux comme dans la presse, le fils de Lambert Amon-Tanoh ne manque plus aucune occasion pour se faire voir ou faire parler de lui.

Après avoir parrainé récemment, la 4è édition du Festival du Wouan qui s'est tenue les 22, 23 et 24 décembre 2019 à Touba (Nord-Ouest de la Côte d'Ivoire), le chef de la diplomatie ivoirienne projetait de se rendre dans le département de Gagnoa le samedi 18 janvier 2020 pour y parrainer une autre activité de la communauté villageoise de Sérihio.

Selon des sources villageoises, l’intronisation du nouveau chef du canton Zikobouo a été reportée au dernier moment sur recommandations des services du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui voyaient d’un mauvais oeil que cette cérémonie se déroule sous le haut patronage de Marcel Amon-Tanoh. Les chefs coutumiers ont été sagement priés de faire reporter l’activité à une date ultérieure.

Le président du conseil régional du Gôh, Djédjé Bagnon, qui a annulé son parrainage à moins de 48heures de l'évènement, aurait même joint le Préfet de Gagnoa pour lui demander de ne plus associer son image à cette cérémonie d’intronisation. Y a-t-il eu effectivement des pressions venant de la Primature pour faire reporter cette activité qui avait déjà été reportée une première fois?

A Sérihio, personne n’arrive à s’expliquer ce qui s’est exactement passé pour que la cérémonie d'intronisation du chef du canton Zikobouo soit reportée sans raison veritable.


Laisser un commentaire

Koné Kobali répond à Lobognon : « Après 18 ans tu n’as pas pris de Soro le meilleur »
Charge contre Soro : « Lobognon recherche un tabouret confortable qui met du temps à venir »
Soro donne de ses nouvelles : « Le terrain politique nous reste entièrement favorable »
Guillaume Soro, samedi face à ses partisans : « GPS va conquérir le pouvoir et nous allons diriger la...
Bédié joue-t-il avec le feu ? Damana Pickass tacle à nouveau Blé Goudé, Soro Guillaume et Hubert Oulaye...

Autres articles