Actualités - Présidentielle 2020

Ouattara candidat : Assoa Adou réagit, « si on veut éviter les risques de déstabilisation, il faut laisser rentrer Gbagbo et Soro »


Publié le 07 Août 2020 à 20:19
Source: lecourrierquotidien.com
2117

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Le pro-Gbagbo Assoa Adou, secrétaire général du FPI, sur RFI, ce vendredi 7 août 2020, s’est prononcé la candidature de Ouattara.

Assoa Adou rappelle les promesses de la majorité

Le pro-Gbagbo Assoa Adou, secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), rappelle : « C’est M. Cissé Bacongo [maire de Koumassi et figure de la majorité présidentielle] qui, le 25 novembre 2016 sur Africa 24, avait dit que selon l’article 183 de la nouvelle Constitution de 2016, toujours en vigueur dans celle de 2020, M. Ouattara ne pouvait pas se présenter aux élections de 2020. C’est Cissé Bacongo qui l’avait dit ».

Le secrétaire général du FPI appuie son discours en citant M. Sansan Kambile, l’actuel ministre de la Justice. « Devant la commission des affaires institutionnelles et générales de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, il avait également déclaré, le 7 octobre 2016, je cite : « Il est impossible à Monsieur Ouattara de se présenter en 2020 ». Une Constitution, c’est la loi fondamentale d’un pays. C’est elle qui permet de faire toutes les autres lois. En se présentant hier, M. Ouattara vient totalement de détruire la Constitution que lui-même a fait voter par les Ivoiriens. »

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com 
en cliquant ici: 
lecourrierquotidien.apk

Pour Assoa Adou, si on veut éviter les risques de déstabilisation du pays dans les mois à venir, il faut laisser rentrer ces deux figures politiques. « M. Gbagbo, M. Guillaume Soro doivent tous les deux rentrer en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, il n’y a aucune raison de les maintenir à l’extérieur. M. Ouattara, en se présentant hier, a montré qu’on ne peut plus les bloquer. »




Laisser un commentaire

CEI locales: sur NCI, Doumbia Major fait des révélations sur le deal entre le FPI et le pouvoir
Malgré son exclusion par le PDCI, Affi appelle Bédié à « l’union » face à Ouattara
Mamadou Traoré, proche de Soro, « agressé par Doumbia Major »: les faits
19 Septembre 2002, l’amertume d’un pro-Soro : « Mille fois hélas, nous ne connaissions pas en réalité...
San Pedro : Le maire Anoblé Félix fait arrêté un de ses collaborateurs, un sergent de police

Autres articles

Top articles