Actualités - Vincent Toh Bi Irié

Le préfet d’Abidjan a encore frappé : "Y a des gens ils pensent qu’ils sont plus yêrê que les autres"


Publié le 04 Juillet 2020 à 19:58
Source: lecourrierquotidien.com
17364

Le préfet d'Abidjan Vincent Toh Bi Irié

Le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi est très exceptionnel. En plus d’être un homme de terrain, il a sa manière particulière à lui de communiquer ou de s’adresser à ses administrés. Notamment à ces followers sur le réseau social Facebook.

Ce samedi 4 juillet, il a encore remis le couvert. Dans le but de sensibiliser les Ivoiriens à s’inscrire sur la liste électorale à 24h de la fin de l’opération, il a raconté une histoire qu’il a vécue avec une femme au restaurant. Cette dernière a voulu de façon stratégique l’escroquer (yêrê) mais il s’est montré plus futé que cette dernière.

Voici toute l’histoire du Préfet d’Abidjan

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com 
en cliquant ici: 
lecourrierquotidien.apk  

« Hier, j’étais dans un dangereux mouvement dans la Capitale. La go y a longtemps je la guette. Elle trop kpata.

C’est elle qui a choisi le restaurant. Quand on arrive, tous les serveurs ont porté noeud papillon. La chose, nous on porte une seule fois dans la vie le jour du mariage, eux ils portent ça n’importe comment pour aller travailler. C’est que l’intention est malveillante!!

On s’assoit, elle commande coquille Saint Jacques. C’est quoi le projet ? Escargot qui se promène beaucoup beaucoup à Adzopé là toi tu vas commander son fantôme qui vit  dans la mer en Normandie, au fond là-bas ?

Tout ça là, si c’est pas pour limer mon piai, c’est quoi encore.

Mais comme je suis stratège, je commande le plat le moins cher. Tu as commandé le plat le plus cher, moi je commande le plat le moins cher. Au moins, j’équilibre les dépenses.

On est en train de manger oooh, c’est elle qui va pendre sa fourchette pour piquer dans mon assiette. Genre elle fait love, quoi  !!

L’homme qui a fait grigri avec ses frères toute sa vie sur les plats zouzouwôwô de Maman Juliette à Dabou là et puis il peut manger un plat lui seul aujourd’hui, tu vas encore venir piquer dans son assiette?

Je voulais taper sa main involontairement, dans un mouvement réflexe de grenouille démédullée (vous vous rappelez les leçons de la classe de 3ème). Mais y avait trop de gens autour. Donc je me suis maîtrisé. Je pense que le serveur Stéphane (qui se reconnaîtra) a compris que mes rognons étaient chauds.

Et puis elle parlait, parlait ... c’est elle qui connaît les gens en haut, qui connaît tel Maire, tel Député, tel Sénateur.

Je lui ai demandé si elle était inscrite sur la liste électorale. Elle dit non. Voici ouverture. J’ai frappé dans ses côtes.

Moi je n’aime pas les gens qui n’ont pas de comportement civique, qui ne sont pas inscrits sur la liste électorale, qui ne votent pas.  

Pendant qu’elle me regardait parler, j’ai profité pour daba tout mon plat. J’ai daba aussi ses fantômes d’escargots de la mer.

Le temps, elle va se rendre compte, nos deux assiettes sont vides. Propre.

Lahan moi je souffre pour avoir jusqu’à je rentre dans pôtô-pôtô d’Abidjan , toi tu vas rakpa ça cadeau à cause de beauté ! Tu as menti !

Mais j’ai compris une chose : si tu participes au choix du Président, du Sénateur, du Député, du Maire, tu peux te lôgô dans pays-là.

Donc, les gars, il reste 24 heures. ALLONS NOUS INSCRIRE SUR LA LISTE ÉLECTORALE pahé y a des gens ils pensent qu’ils sont plus yêrê que leurs amis à Abidjan ici.

(Photo d’archives avant Coronavirus, je précise; vous n’avez pas dit vous êtes kapkato!!!) »




Laisser un commentaire

Affaire « il n’y aura pas d’élection »: le Commandant Fofana, aide de camp de Soro envoie un message...
CEI locales: sur NCI, Doumbia Major fait des révélations sur le deal entre le FPI et le pouvoir
Malgré son exclusion par le PDCI, Affi appelle Bédié à « l’union » face à Ouattara
Mamadou Traoré, proche de Soro, « agressé par Doumbia Major »: les faits
19 Septembre 2002, l’amertume d’un pro-Soro : « Mille fois hélas, nous ne connaissions pas en réalité...

Autres articles

Top articles