Actualités - Politique Nationale

Détenu depuis près de deux ans pour sa proximité avec Soro, Soul To Soul un homme martyrisé


Publié le 01 Décembre 2021 à 22:41
Source: lecourrierquotidien.com
532

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

« Le sang est plus lourd que l'eau » : Les messages émouvants de Simon et Soul To Soul à Soro

Visiblement, il n’est pas toujours aisé de développer certaines valeurs humaines sous Alassane Ouattara. L’expérience, Koné Kamaraté Souleymane la fait depuis son arrestation le 23 décembre 2019. Condamné pour délit d’amitié et de fidélité, il vient d’être transféré à la prison de Grand-Bassam pour… délit de générosité.

Dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 novembre, nous l’apprenions d’un lanceur d’alerte sur les réseaux sociaux, Koné Kamaraté Souleymane a été extrait de sa cellule de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) pour une destination inconnue.

Fortement relayée, l’information sera confirmée par des sources dignes de foi qui laissent entendre que le directeur de protocole de Guillaume Soro a été sorti nuitamment de sa cellule et transféré à la prison de Grand-Bassam. Si le transfèrement d’un détenu d’une prison à une autre n’a rien d’illégal, ce qui inquiète ici, c’est le temps.

Pourquoi le faire tard dans la nuit sans même en informer ses avocats ? La démarche semble suspecte et appelle à l’inquiétude quant à l’intention réelle de ceux qui s’adonnent à cette pratique. Il faut le noter, celui qui est qualifié de fidèle parmi les fidèles de l’ancien président de l’Assemblée nationale n’est pas à son premier transfèrement. Depuis son arrestation le 23 décembre 2019, celui qui a juré fidélité au président de Générations et peuples solidaires (GPS) a changé de prison six fois.

Soul To Soul un homme martyrisé

De la Maca à la prison de Toumodi, il sera ramené à la Maca avant d’être transféré à la prison de Grand-Bassam pour être encore une fois de plus ramené à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan et transféré à nouveau à la prison de Grand-Bassam depuis la nuit du mercredi dernier.

On l’aura compris, tout ce qui reste à faire, c’est peut-être de le mettre dans une cellule d’isolement, tellement l’homme souffre le martyr avec le pouvoir Ouattara. Qu’est-ce qui vaut à Koné Kamaraté Souleymane ces changements de prison à n’en point finir ?

Le premier élément est de notoriété publique. Soul To Soul, bras droit de Guillaume Soro depuis les années universitaires, lui voue une amitié et une fidélité à rendre n’importe qui jaloux. Et cela, Alassane Ouattara n’est pas prêt à s’accommoder avec.

Lors du procès des événements du 23 décembre 2019, devant le tribunal, le directeur de protocole de l’ancien leader estudiantin affirmait que « ce qui me vaut tout ça, c’est mon amitié et ma fidélité à mon patron, Guillaume Soro. Mais je ne vais jamais le renier. Je suis prêt à l’accompagner jusqu’au Palais présidentiel ».

Soul To Soul transféré nuitamment de la prison de Grand-Bassam à la MACA

Il le savait certainement, cela lui coûtera cher de clamer haut et fort sa fidélité au « paria » aux yeux du régime Ouattara. Cette déclaration d’amour à son patron coûtera à Koné Kamaraté Souleymane 20 ans d’emprisonnement ferme.

Soul To Soul l’ami fidèle de Guillaume Soro

La cour du juge Bini Kouakou et le procureur Richard Adou venaient de créer ainsi un nouveau délit : celui de l’amitié et de la fidélité. Outre cela, le dernier transfèrement pourrait s’expliquer par la sympathie qu’il a créée autour de sa personne à la Maca. La générosité de l’ambassadeur qui n’est plus à présenter, aurait, selon plusieurs sources au sein de la Maca, réussi à gagner l’estime, prisonniers, gardes-pénitentiaires et même l’administration pénitentiaire.

D’ailleurs, il y a moins d’un moins, un activiste proche du pouvoir, dans une publication sur Facebook dans laquelle il dit interpeller le régime écrivait : « dormez seulement hein ! Soul To Soul a mis toute la Maca dans sa poche ».

Pour briser cet élan de sympathie créée autour de l’ami fidèle de Guillaume Soro, le système a donc décidé de l’éloigner de ses admirateurs. Après avoir été condamné pour délit d’amitié et de fidélité, Soul To Soul se voit balancé à la prison de Grand-Bassam pour délit de générosité et de gentillesse.

Générations Nouvelles




Laisser un commentaire

Côte d'Ivoire/ Remaniement ministériel : Gouvernement ivoirien, « De grosse têtes vont tomber »
Opération au Mali : Résultats spectaculaires de l’armée contre les terroristes, l'armée détruit une...
Alassane Ouattara à Assimi Goïta : Il est inacceptable qu’un régime militaire reste en place un...
Mali : Voici les premières nouvelles de Ben Souk après sa libération par la junte de Goïta
URGENT : Mali : décès à Bamako de l'ancien président Ibrahim Boubacar Keïta (source : famille)

Autres articles