Actualités - Yamb expulsée

Côte-d’Ivoire: Yamb expulsée pour « s’être moquée des militaires ivoiriens » après l’accident d’hélico de Katiola


Publié le 05 Décembre 2019 à 09:35
Source: Autre Presse
10048

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Nathalie Yamb, la conseillère suisso-camerounaise de l’opposant ivoirien Mamadou Koulibaly, a été expulsée lundi de la Côte d’Ivoire pour des propos ayant « porté atteinte à la dignité des militaires » sur les réseaux sociaux, suite à un accident d’hélicoptères de l’armée le 27 novembre à Katiola (Centre-nord), a indiqué mercredi à Abidjan le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, à l’issue d’un conseil des ministres.

« Nous pensons que les propos de Mme Yamb ont porté atteinte à la dignité des militaires ivoiriens. C’est un motif suffisamment grave pour lui notifier sa reconduite à la frontière », a dit M. Touré, évoquant des « propos malveillants sur les réseaux sociaux qui ont été écrits véritablement au mépris de la compassion que devraient mériter ces différents militaires », suite à cet accident qui a fait quatre blessés, lors de la visite du chef de l’Etat dans la région du Hambol.

A LIRE AUSSI: 

Nathalie Yamb: « Ouattara a choisi la destination vers laquelle il m’a fait expulser, mais il ne choisira jamais ma destinée »

Il a par la suite assuré que la Côte d’Ivoire, qui est un « Etat de droit », ne « peut pas être prise à défaut relativement à quelle que violation des droits de l’homme que ce soit ».

La conseillère de M. Koulibaly, fondateur et candidat déclaré à la présidentielle prochaine de Liberté et démocratie pour la République (LIDER, opposition) a publié sur Twitter le lien d’un article de presse relatif à l’accident, suivi d’un commentaire.

« Comme on veut toujours tout imiter chez les Français: Deux hélicoptères se télescopent à l’aérodrome de Katiola lors de la visite d’Etat de Ouattara dans le Hambol », a tweeté Nathalie Yamb, en allusion à l’accident d’hélicoptères qui a coûté la vie à 13 militaires français de l’opération Barkhane le 25 novembre à Ménaka (Nord-est du Mali), ajoutant: « 40 millions de dollars bousillés ».

Mme Yamb a été expulsée dans la nuit de lundi vers Zurich pour « activités incompatibles avec l’intérêt national », selon l’arrêté d’expulsion, après plusieurs heures d’audition à la préfecture de police d’Abidjan.




Laisser un commentaire

FPI : Affi N'guessan fait des révélations sur la mission à lui confiée par Laurent Gbagbo
Candidature à la présidentielle, Soro, Eco.../ Alassane Ouattara parle depuis Londres : « Je n'ai aucune...
Voici les détails du programme de la marche de l'église catholique du 15 février
Pourquoi interpole déchire la demande Ouattara, extradition de Guillaume Soro, une mission impossible pour...
Après Abidjan, Ferkessédougou, une autre résidence de Soro perquisitionnée

Autres articles

Top articles