Actualités - Présidentielle 2020

Affaire ''taupes de Soro au Rhdp'': Ouattara confie une mission urgente à ''Photocopie''


Publié le 19 Octobre 2019 à 11:01
Source: Autres Source
11852

Autres Source

Selon une source bien informée de la présidence de la République, Alassane Ouattara est très en colère suite à la révélation de Guillaume Soro. L'ex-président de l'Assemblée nationale (Pan), en rupture profonde avec le camp présidentiel, prétend avoir des personnes au sein du Rhdp qui le renseignent sur les activités, les stratégies et les éventuels coups que ses adversaires politiques préparent. «Je remercie ceux des nôtres qui sont au cœur du Rhdp et grâce à qui nous avons survécu à bien des pièges mortels. Je leur demande de doubler de vigilance et d’affiner les canaux. Le moment venu, vous serez reconnus pour vos bienfaits », dévoile-t-il. Bluff ou réalité ? L'annonce jette surtout la méfiance au sein des houphouëtistes au pouvoir. Le président Ouattara prend très au sérieux cette affaire et n'entend pas laisser cette suspicion pourrir l'ambiance dans son camp.

Surtout pas à 12 mois de la présidentielle 2020 où la victoire du Rhdp n'est pas une option pour lui. Il veut donc mettre des noms sur ''les taupes de Soro au parti unifié'' s'il en existe afin d’annihiler leurs possibles actions en faveur de l'ex-Pan, ou de les extirper de ses rangs. « Il a appelé d'urgence son frère cadet, Téné Birahima Ouattara, alias '' Photocopie '', le ministre des Affaires présidentielles, pour lui dire de sortir la liste de tous les cadres du Rhdp qui échangeraient de façon régulière avec Soro et ses proches ou qui seraient en connexion », apprend notre source.

C'est donc au discret et très efficace homme de confiance du président ivoirien, Téné Birahima, qu'il appartient de passer au crible les cadres Rhdp, repérer tous les mouvements suspects pour démasquer les taupes pro-Soro. Très en colère, le chef de l’État lui aurait même adressé un courrier pour donner un cachet plus administratif à son action et les résultats attendus. Ce, d'autant plus que dans sa publication du même vendredi, Guillaume Soro porte cette autre accusation grave contre le parti houphouëtiste, soulignant une « information de première main reçue de (ses) amis incrustés au Rhdp » : le parti « inscrira 1,8 million de personnes sur la liste électorale. C'est le sens de 2020 est bouclé, verrouillé ». Il termine par ce commentaire aux allures d’une mise en garde : «il n’est plus autorisé de tricher idiotement en 2020».

Le président Alassane Ouattara a quitté Abidjan le dimanche 13 octobre 2019 pour une mission au Japon et en Russie. Mais il suit de près l'évolution de l'actualité dans son pays. Et celle relative à son ancien Premier ministre devenu son farouche adversaire politique, ne lui est pas indifférent. L'ex-président du Parlement ivoirien, qui s'est déclaré candidat pour la présidentielle ivoirienne de 2020, a rencontré la diaspora ivoirienne en Espagne. Il a révélé alors avoir échappé à une arrestation nocturne.

Selon M. Soro, au petit matin du mardi 08 octobre 2019, des policiers espagnols armés de pistolets automatiques et de talkies-walkies ont fait irruption dans la chambre 521 de l'hôtel El Palace de Barcelone où il séjournait, prétextant exécuter un mandat émis par Interpol. M. Soro a porté plainte contre X devant la justice espagnole, ont annoncé mercredi 16 octobre 2019 ses avocats du cabinet Del Castillo. On attend de voir la suite de cette affaire, tout comme celle confiée par le président Ouattara au ministre Téné Birahima.




Laisser un commentaire

Ouattara candidat : Assoa Adou réagit, « si on veut éviter les risques de déstabilisation, il faut...
Après l’annonce de la candidature de Ouattara, Soro parle : « La dictature est en marche, il faut la...
Politique : Pascale Affi N’Guessan parle du 3e mandat de Ouattara sur France 24 et RFI : « Ce serait...
Épreuve de force en Côte-d’Ivoire: Le serment qui trahit
Tuons la peur en nous et battons nous pour obtenir notre liberté, car depuis hier,nous sommes pris en otage

Autres articles