Actualités - Mort d'IB

« En poussant la fille de IB à porter plainte contre Soro, ce sont nos propres Comzones qu’on rend méfiants » (Décryptage)


Publié le 09 Mai 2020 à 15:34
Source: Autre Presse
3126

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

L’affaire de la fille d’Ibrahim Coulibaly dit IB qui a porté plainte à Paris, contre Guillaume Soro, accusé d’avoir trempé dans l’assassinat de son père ; fait des bruits, y compris au RHDP. Un activiste proche du camp du Président Alassane Ouattara met en garde contre cette initiative.

I »l faut aller doucement. Soro Guillaume est un criminel, c’est su de tous mais Ibrahim Coulibaly dit IB n’était pas un ange« , prévient Cissé Seint un profil qui intervient régulièrement sur les réseaux sociaux et qui est très suivi, en ce sens qu’il traduit largement des positions souvent non assumées par le pouvoir RHDP officiel.

« Vouloir encourager une plainte de la fille de IB contre soro serait encourager cette fille à porter plainte contre le colonel Chérif Ousmane qui nous a débarrassé de ce prétentieux de IB », rappelle-t-il, alors que les vidéos datant de cette époques, fusent de partout et tendent plutôt à blanchir Guillaume Soro.

« En poussant le bouton loin avec Soro c’est nos propres Comzones on rend méfiants .ce qui pourrait les révolter. Vous ne savez pas ce qui ce passe dans la tête d’un militaire », met-il en garde. Ajoutant que « Soro a sûrement donné l’ordre de tuer IB mais c’est le colonel Chérif Ousmane qui a exécuté l’ordre le 27 avril 2011, les vidéo sont encore là. IB est mort… Passons à autre chose », fait-il savoir, quelque peu agacé.

LA FILLE DE IB ET LA PLAINTE CONTRE SORO

Précisant que « c’était sa contribution dans un débat aux conséquences imprévisibles. Quant aux proches de Soro, ils nient toute responsabilité de leur leader, relativement à cet assassinat. « 

Il paraît qu’une dame, se disant fille d’IB aurait déposé plainte contre Guillaume Soro à Paris pour l’assassinat de son père. « Allez y dire à la fille d’IB en question que son père, le jour de sa mort, n’était pas un officiel de la République. Il était un rebelle qui avait tenté de faire un coup d’État contre le Président nouvellement élu. La vidéo de sa déclaration de coup d’Etat est là pour illustrer mes propos », a insisté Mamadou Traoré, un ancien de la rébellion, présentement en exil en France, aux côtés de son mentor.

« Allez y dire également à la fille d’IB que ce sont les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) et non les Forces Armées des Forces Nouvelles (FAFN) qui ont abattu IB dans le cadre de leur objectif de mater sa rébellion. Dites lui que les Forces Républicaines ont été créés le 17 Mars 2011 par le Président de la République et que c’est lui qui en était le Chef suprême », a-t-il précisé.




Laisser un commentaire

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo sous la menace d'une nouvelle procédure judiciaire ?
Détenu depuis près de deux ans pour sa proximité avec Soro, Soul To Soul un homme martyrisé
PDCI : Guikahué n’est plus secrétaire exécutif, voici son point de chute
Diaby Lanciné/ pourquoi il risque la prison!
Scandales à répétitions dans le camp Ouattara : A quand la fin de la saignée ?

Autres articles


Top articles

Publié le 21 Juillet 2021 à 11:08 | 9363